Infiltrométrie 

ACD réalise des tests d’infiltrométrie à toulouse aussi appelé test d’étanchéité à l’air. Il permet de mesurer les infiltrations d’air dans un bâtiment, c’est à dire la quantité d’air qui rentre par les défauts de l’enveloppe. Pour réaliser ce test il est nécessaire de faire une mesure sur place à l’aide d’une porte soufflante. Il est obligatoire en fin de chantier pour les logements neufs, lorsque le bâtiment est en condition finale d’utilisation, il est une des conditions d’obtention de l’attestation RT2012 de fin de chantier.

Demander un devis


Infiltrométrie : Les enjeux

  • L’hygiène et la santé – Qualité de l’air intérieur :

    • Bonne étanchéité à l’air : flux et débits d’air hygiéniques respectés
    • Mauvaise étanchéité à l’air : manque de renouvellement d’air dans les pièces à vivre
  • Le confort thermique et acoustique :

    • Thermique : En période de chauffe les infiltration parasite peuvent être source de sensations gênantes (courants d’air, paroi froide, fluctuation de températures, voire une impossibilité de chauffer correctement).
    • Acoustique : Une enveloppe perméable compromet l’isolation acoustique vis-à-vis des bruits extérieurs.
  • La facture énergétique :

    Les défauts d’étanchéité constituent des déperditions supplémentaires et induisent un besoin supplémentaire de chauffage. Augmentation des besoins de chauffage de 10 à 25%.

  • La conservation du bâti :

    • Des risques de condensation apparaissent dans certaines zones du bâtiment si le renouvellement d’air n’est pas assuré.
    • De la condensation peut également apparaître dans le doublage des murs extérieurs s’il y a une circulation d’air dans ce doublage.


Les phénomènes moteurs

La pression du vent : Une surpression sur les façades incidentes favorise l’infiltration de l’air et une dépression sur les autres façades l’exfiltration de l’air

Tirage thermique ou effet cheminé

Le tirage thermique : Aussi appelé effet de cheminé, il résulte d’une différence de pression entre les masses volumiques de l’air extérieur et de l’air chauffé du bâtiment

Représentation d'un test d'étanchéité à l'air

La ventilation mécanique : Le bâti est mis en dépression par un extracteur d’air qui force l’air extérieur à entrer dans le bâtiment


Objectifs de la RT2012

Pour les maisons individuelles ou accolées et les bâtiments collectifs d’habitation, la perméabilité à l’air de l’enveloppe sous 4 Pa, Q4Pa-surf, est inférieure ou égale à :

  • 0,60 m3/(h.m²) de parois déperditives, hors plancher bas, en maison individuelle ou accolée.
  • 1,00 m3/(h.m²) de parois déperditives, hors plancher bas, en bâtiment collectif d’habitation.

Les résultats doivent obligatoirement être justifiés par une mesure en conditions finales d’utilisation du bâtiment (en fin de chantier).

Afin de vous faire une idée de ce que représente l’exigence de 0,60 m3/(h.m²), la surface équivalente de fuite tolérée pour une maison de 110 m² de surface habitable est de 210 cm² soit un trou de diamètre 16 cm.

Si le résultat est respecté, l’attestation RT2012 peut être délivrée à condition que l’étude thermique a bien été respectée.


Déroulement du test d’étanchéité à l’air

Pour le test final d’étanchéité à l’air, la mesure d’infiltrométrie, servant à la validité de la RT2012, le bâtiment doit être en condition finale d’utilisation. Tous les équipements (chauffage, eau chaude sanitaire, ventilation…) doivent être placés et raccordés. Il est préférable que les finitions (revêtements de sols, plinthes, joints en périphérie des menuiseries…) ainsi que l’enduit extérieur soient réalisés car ils peuvent avoir un impact sur l’étanchéité à l’air de l’enveloppe.

Protocole de mesure :

  1. Arrêt de la ventilation
  2. Obturation des entrées et sorties d’air volontaires (obturation du système de ventilation seulement)
  3. Installation de la porte soufflante sur une porte extérieure ou donnant sur un local non chauffé
  4. Installation du banc de mesure
  5. Mise en dépression ou surpression du bâtiment et mesure du débit de fuite pour 5 à 10 paliers de pression
  6. Maintien en dépression et analyse qualitative de l’enveloppe (recherche de fuite)


Eléments sensibles

Voici une liste non exhaustive des éléments à vérifier avant de programmer le test d’étanchéité à l’air (à adapter selon vos équipements) :

  • Poêle à bois : il doit être posé et raccordé à son conduit d’évacuation de fumé ainsi qu’à sa prise d’air extérieure.

  • Pompe à chaleur gainable : vérifier que le caisson, les réseaux de gaines ainsi que les branchements des gaines sur les bouches et sur le caisson soient bien traités et étanches à l’air.

  • Ballon ECS thermodynamique : il doit être posé à l’emplacement prévu par l’étude thermique (volume chauffé ou hors volume chauffé). Les bouches de reprise et de rejet d’air doivent être tubées vers l’extérieur si le ballon thermodynamique est placé en volume chauffé.

  • Hotte de cuisine : vérifier si votre hotte de cuisine est à recyclage ou évacuation sur l’extérieur. Si elle est à évacuation sur l’extérieur, vérifier qu’elle soit bien munie d’un clapet anti-retour et que la traversée du conduit soit traitée.

  • Spots encastrés : s’il est prévu que des spots encastrés soient présents lors du test d’étanchéité à l’air, ils doivent soir être étanches à l’air soit être muni d’un système leur permettant de les rendre étanche dans les combles.

  • Menuiseries extérieures : vérifier en périphérie des menuiseries extérieures, particulièrement entre le dormant de la menuiserie et le doublage extérieur, qu’un joint ou autre traitement soit présent. Vérifier également le réglage des menuiseries afin que les joints soient bien compressés lors de la fermeture des ouvrants.


Quelques sites importants

Voici quelques liens de sites internet sur lesquels vous pourrez approfondir vos connaissances et vos interrogations sur l’étanchéité à l’air et la RT2012 :

RT Bâtiment

Tout sur la réglementation thermique

RT2012

Accueil du site officiel du gouvernement, tout sur la réglementation

Aller sur le site

RT Bâtiment

Étanchéité à l'air

Infiltrométrie

Lien vers les guides et des carnets de détails sur RT Bâtiment

Aller sur le site

ADEME

Étanchéité à l'air dans la rénovation

Infiltrométrie

Lien vers l’article « étanchéité à l’air » dans le contexte de la rénovation

Aller sur le site

ADEME

Étanchéité à l'air

Infiltrométrie

Lien vers l’article de l’ADEME et ses guides sur l’étanchéité à l’air

Aller sur le site